Conseils naturels rhume des foins allergies

Allergies saisonnières


Qu’est-ce que le rhume des foins (ou pollinose) ?

Le grain de pollen est l’élément reproducteur microscopique produit par les organes mâles des plantes. Lorsqu’il pénètre dans l’organisme par les voies respiratoires, il peut provoquer une réaction du système immunitaire. L’allergie aux pollens des arbres, plantes, herbacées et graminées, est appelée pollinose ou rhume des foins. En période de pollinisation, les grains de pollen sont émis en très grande quantité car la probabilité d’atteindre la fleur femelle est très faible. Un pied d’ambroisie, par exemple, peut produire 2,5 milliards de grains en une seule saison.

Les allergies saisonnières touchent aujourd’hui près de 20% de la population française, et cela peut commencer à tout âge. De nombreuses personnes ne se doutent pas que ces manifestations qu’ils ont de mars à septembre sont en fait le rhume des foins.

 Parmi ces symptômes qui apparaissent surtout au printemps :

– rhinites, crises d’éternuements, le nez coule et il est souvent bouché
conjonctivites avec larmoiement, démangeaisons
– toux, oppression thoracique ou respiration sifflante, asthme, avec diminution du souffle
fatigue, maux de tête, sommeil perturbé par la rhinite
– manifestations cutanées avec aggravation de certains eczémas

Conseils naturels pour limiter le rhume des foins

Avant tout, il est important de consulter un médecin et d’envisager la prise d’antihistaminiques. Néanmoins, des astuces naturelles et quelques reflexes peuvent déjà limiter l’inconfort que l’on peut vivre au quotidien… pour mieux profiter des beaux jours !

YEUX

En journée, ne pas conduire avec la fenêtre de la voiture ouverte.
Limiter le maquillage sur les yeux lors des pics de pollens et dehors, porter des lunettes de soleil.
Soulager régulièrement dans la journée vos yeux avec des compresses d’eau florale de bleuet bio et utiliser du sérum physiologique si besoin.
Rincer les cheveux et le visage chaque soir pour ne pas déposer de pollens sur l’oreiller.

NEZ

En prévention : 2 gouttes d’huile essentielle d’estragon bio sur un comprimé neutre ou un sucre, à laisser fondre en bouche 2 fois par jour (La Bible des huiles essentielles – D. Festy).
Dépoussiérer régulièrement le logement.
Nettoyer chaque jour le nez avec un spray nasal bio (eau de mer, hydrolat de thym, propolis…).

GORGE

Boire souvent de l’eau en petite quantité pour calmer l’irritation.
Eviter de jardiner ou de tondre la pelouse lors des pics de pollens, mais également de pratiquer un sport en extérieur.
Apaiser et renforcer la gorge avec un spray buccal bio à base de miel et propolis.
Faîtes sécher votre linge à l’intérieur.

PEAU

En cas de démangeaisons cutanées / eczéma (manifestation de l’immunité sur-sollicitée), masser régulièrement la zone sensible avec une huile végétale bio réparatrice comme le calendula, l’avocat…
Protéger également la peau du soleil dès le printemps : protection solaire et chapeau de rigueur.
C’est le bon moment de renforcer l’organisme avec une cure de probiotiques !

Sources :
http://www.meteofrance.fr/prevoir-le-temps/meteo-et-sante/pollens-et-allergies
http://www.consoglobe.com/faire-face-aux-allergies-au-pollen-cg

Informations complémentaires

Pour connaître les principaux pollens allergisants, cliquez ICI.

Téléchargez / imprimez / partagez nos conseils grâce à la fiche ci-dessous :Conseils naturels contre rhume des foins

AVERTISSEMENT : Informations données à titre informatif. Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Pour tout usage des huiles essentielles, des hydrolats et des plantes dans un but thérapeutique, consultez un médecin.