Conseils bio pour des jambes légères !

Jambes lourdes


Pourquoi a-t-on les jambes lourdes ?

Saviez-vous que près de 70% des femmes sont concernées par le problème des jambes lourdes ? Jambes gonflées, fourmillements, varices, sensation de chaleur… Ce problème survient lorsque le retour veineux vers le cœur se fait mal, entraînant cette fameuse sensation de « lourdeur ». Le sang ne circule plus assez et la chaleur de l’été dilate d’autant plus les veines, aggravant cette sensation. Souvent, les premiers symptômes apparaissent chez les femmes entre l’âge de 20 et 30 ans (contre 50 à 60 ans pour les hommes).

Quels gestes quotidiens pour des jambes légères  ?

-Matin et soir, passer un jet d’eau froide sur les jambes relance la circulation et diminue la dilatation des veines.
-Boire beaucoup d’eau, préférer une alimentation avec beaucoup de fruits et légumes frais de saison.
-Consommer des oméga-3 (poissons, huiles de colza ou tournesol).
-Effectuer des massages du bas des chevilles en remontant jusqu’aux cuisses (cela stimule aussi le système lymphatique).
-Surélever les jambes dès que possible : sur une chaise en position assise, sur un oreiller posé sous les pieds pour la nuit,…
-Choisir un sport adapté : natation, marche à pied, vélo…
-Si besoin, porter des bas de contention.

Les gestes à éviter

-La consommation d’alcool, de café et d’épices dilate les veines : boire plutôt du thé vert ou des infusions.
-Eviter de porter des vêtements trop serrés qui compriment la taille, les jambes…
-Eviter les talons trop hauts (plus de 5 cm).
-Ne pas rester debout longtemps, éviter les files d’attente et autres piétinements.
-Ne pas fumer, cela aggrave le risque de maladies veineuses.

La phytothérapie, alliée naturelle des jambes légères

Des plantes bio contre les jambes lourdes ? C’est possible, voici une liste de plantes à consommer en infusions ou extraits de plantes (teintures mères) biologiques :

Ginkgo biloba

Les feuilles de Ginkgo biloba contiennent des substances antioxydantes et anticoagulantes qui favorisent le tonus des veines.

Hamamélis

Les feuilles et l’écorce de l’hamamélis sont riches en flavonoïdes et en tanins, deux composants qui confèrent à cette plante différentes propriétés médicinales. L’Organisation Mondiale de la Santé reconnaît son usage traditionnel dans le traitement des troubles de la circulation veineuse, qui peuvent être à l’origine du syndrome des jambes lourdes.

Marronnier d’Inde

Le marronnier d’Inde doit ses propriétés médicinales à ses graines et à son écorce. Leur action stimulante et protectrice sur les veines et les vaisseaux sanguins permet de réduire les œdèmes et inflammations. Son usage est donc préconisé chez les personnes souffrant de troubles de la circulation veineuse et pour soulager l’inconfort lié à la sensation de jambes lourdes.

Mélilot

A l’image de nombreuses plantes comme le gingko biloba, l’hamamélis ou le marronnier d’Inde, le mélilot contient des flavonoïdes, dont les effets bénéfiques sur l’insuffisance veineuse sont aujourd’hui établis. Les fleurs de mélilot contiennent également des coumarines dont l’action contribue à fluidifier le sang. Le mélilot peut contribuer à diminuer les symptômes (douleurs, fourmillement, oedème) liés aux jambes lourdes.

Vigne rouge

Les extraits de feuilles de vigne rouge sont également riches en flavonoïdes et en composants diminuant la perméabilité des vaisseaux capillaires, qui est un facteur favorisant les troubles de circulation veineuse. L’usage de la vigne rouge en phytothérapie est reconnu dans le traitement des manifestations de l’insuffisance veineuse, dont le syndrome des jambes lourdes fait partie.

Et l’aromathérapie ?
Idée recette pour des jambes légères

Certaines huiles essentielles, préalablement diluées dans une huile végétale neutre, font merveille pour diminuer les symptômes des jambes lourdes.
Les stars à retenir : huiles essentielles de menthe poivrée, de cyprès, d’hélichryse.

Idée recette (D. Festy, Ma bible des huiles essentielles, p. 347) :

Mélanger 5 gouttes d’huiles végétales de calophylle bio avec 5 gouttes d’huile essentielle de cyprès bio. Masser les jambes matin et soir avec la totalité du mélange en partant du bas (chevilles) vers le haut (mollets, genoux), par cures de 20 jours.

 

Sources :

-Fémininbio, numéro de Juin/Juillet 2017 – Article du Dr Luc Bodin « Bien dans mes jambes ! »
http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/contents/273-jambes-lourdes-que-faire-traitement-et-remedes-naturels
Encyclopédie des plantes médicinales, Larousse
-Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy – Leduc Editions

AVERTISSEMENT : Informations données à titre informatif. Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Pour tout usage des huiles essentielles, des hydrolats et des plantes dans un but thérapeutique, consultez un médecin. Les huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes ou qui allaitent, ainsi qu’aux enfants de moins de 7 ans.