Cynorrhodons, baies d’églantier
Cynorrhodons, baies d’églantier

Eglantier ou rosier sauvage


Nom latin : Rosa canina

Fiche botanique de l’ églantier

Origine : Afrique du nord, Asie, Europe

Famille botanique : rosaceae

Parties utilisées : fruit, bourgeons, fleurs

L’églantier, ou rosier sauvage, est un buisson épineux atteignant jusqu’à 4 mètres de haut. Les fleurs rose pâle, rose vif ou blanches, solitaires ou groupées, donne des fruits qui sont de petits akènes poilus irritants, d’où son surnom de gratte-cul. Les akènes sont enfermés dans un réceptacle charnu rouge orange, de la taille d’une olive, appelé cynorrhodon.

Les bienfaits de l’ églantier

L’églantier a des effets toniques et antioxydants démontrés ainsi que des vertus anti-inflammatoires et anti-radicaux libres. Les baies, les cynorrhodons, sont traditionnellement utilisées par voie orale pour la fatigue, traiter les articulations douloureuses, les refroidissements, les infections grippales. En effet, leur forte teneur en vitamines C est utile pour combattre les infections et redonner de l’énergie.

Les fleurs de rosier sauvage font merveille utilisées en cosmétique : elles resserrent les pores de la peau et la raffermisse.

Le saviez-vous?

Le goût légèrement acidulé des baies d’églantier plaît à l’Homme depuis la Préhistoire !