fleur de millepertuis
fleur de millepertuis

Millepertuis


Nom latin : Hypericum perforatum

Fiche botanique du millepertuis

Origine : Hémisphère Nord

Famille botanique : hypericaceae

Parties utilisées : sommités fleuries

Le millepertuis est une plante herbacée vivace de 40 à 60 centimètres de haut, commune en Europe et dans tous l’Hémisphère Nord. Ses tiges dressées et rougeâtres portent des fleurs jaune d’or.

La réputation du millepertuis comme vulnéraire (propre à guérir les plaies et les blessures) et cicatrisant remonte à l’Antiquité. Au Moyen Âge, il devient une herbe magique destinée à se protéger des mauvais esprits et à chasser les sorcières, d’où son nom de chasse-diable. C’est l’herbe de la Saint-Jean qui s’épanouit au solstice d’été et qu’on suspendait en bouquets devant les demeures pour les protéger.

Les bienfaits du millepertuis

Depuis le XIXème siècle, cette huile rouge obtenue par macération des fleurs dans l’huile d’olive fournit un soin cicatrisant contre les brûlures.
Dans les années 1980, les premières indications par voie orale comme antidépresseur apparaissent en Allemagne. C’est aujourd’hui l’un des médicaments à base de plantes les plus vendus en Allemagne et aux Etats-Unis. 19 études cliniques en double aveugle, réalisées sur plus de 5 000 patients, démontrent que les extraits hydroalcooliques améliorent tous les symptômes caractéristiques de la dépression : humeur, perte d’intérêt et d’activité, concentration et sommeil.

En utilisation locale, le millepertuis a des effets anti-inflammatoire, antimicrobien et cicatrisant. Il est traditionnellement utilisé dans le traitement des affections dermatologiques, crevasses, écorchures, gerçures, piqûres d’insectes, érythèmes solaires et brûlures superficielles.

Les sommités fleuries sont inscrite à la pharmacopée européenne.

Le saviez-vous?

La présence naturelle d’hypéricine dans le millepertuis le rend photosensibilisant. Il est déconseillé de s’exposer au soleil après une application cutanée.