Bannière blog jambes lourdes

Jambes lourdes


Article rédigé par Carole Prost
> Une chronique Santé & Bien-être à retrouver mensuellement dans notre rubrique Conseils bien-être


Carole Prost pastille

A propos de l’auteure : Naturopathe à Aix-les-Bains, Carole Prost est une véritable passionnée de méthodes de santé naturelles, convaincue que les plantes peuvent nous aider à bien des égards dans notre vie quotidienne. Soucieuse de transmettre ses connaissances, cette formatrice (chez Biocoop mais aussi à l’école Esclarmonde de Genève où elle est responsable du pôle naturopathie) répond, avec la marque française ladrôme laboratoire, à des questions courantes pour lesquelles elle apporte son savoir et ses nombreuses astuces.


Comment soulager les jambes lourdes ?

Sensations de jambes lourdes : d’où ça vient et quelles sont les solutions naturelles ?

Chaque année, les variations de température se multiplient sans lien avec les saisons et les conséquences sont souvent néfastes pour les personnes sensibles à l’insuffisance veineuse. La sensation de lourdeur ou douleur dans les jambes fait partie des 1ers signes de cette maladie. Cet inconfort est généré par une stase veineuse, aggravée par la chaleur et la station debout prolongée. C’est aussi parfois un héritage familial !

Rien de tel que la prévention et les méthodes naturelles pour éviter les complications. Dans votre alimentation d’abord, usez et abusez de tout ce qui est rouge, fruits et plantes bien sûr ! Dans nos régions, vous trouverez des baies qui contiennent des anthocyanes, ce sont des flavonoïdes qui améliorent la résistance et la protection du système veineux. La myrtille, le sureau, la canneberge ou encore la mûre en contiennent de grosses quantités, jusqu’à 500 fois plus que dans les autres fruits. Pour les fruits plus exotiques, vous en trouverez dans l’açaï, le goji, l’acérola, la grenade ou l’hibiscus.

Quelles plantes pour soulager la sensation de jambes lourdes ?

Si vous souhaitez compléter ce traitement naturel avec des plantes, les extraits de plantes fraîches les plus indiqués pour soulager les jambes lourdes sont :

  • Le marronnier d’Inde également appelé « faux châtaignier » est originaire des Balkans. Il possède les propriétés suivantes : vasoconstricteur, tonique veineux, astringent et fluidifiant sanguin.
  • L’hamamélis de Virginie est un arbuste originaire d’Amérique du Nord, c’est une sorte de noisetier dont nous utilisons les feuilles et les écorces des jeunes tiges. Ses propriétés sont un peu identiques à celles du marronnier d’Inde, avec en plus des effets régulateurs sur la circulation et sur les douleurs, il apaisera donc efficacement les sensations de jambes lourdes tout en améliorant l’élasticité des veines.
  • Le mélilot, quant à lui, est une plante typique de nos campagnes d’usage traditionnel pour soulager les troubles veineux et nerveux car il associe des propriétés tonifiantes de la paroi veineuse à une action anti-œdémateuse et sédatives.

Extrait de plantes fraîches bio de marronnier d’Inde

Il faudra choisir la plante qui vous correspond le mieux et prendre 25 gouttes dans un peu d’eau 3 x par jour avant les repas. Une cure d’un mois est conseillée, à renouveler aux changements de température sous forme de cures plus courtes.

Quelles astuces pour soulager les jambes lourdes ?

Le traditionnel jet d’eau froide sur les jambes au moins une fois par jour est d’un grand soulagement, tout comme les bains froids additionnés d’une poignée de gros sel. Vous pouvez également surélever les pieds du lit de 5 cm et n’oubliez pas de pratiquer une activité physique régulière. Évitez le port de vêtements trop serrés, les bains chauds et de croiser les jambes en position assise, bref tout ce qui gêne la libre circulation du sang !


ladrôme laboratoire, spécialiste des produits naturels BIO pour le bien-être à base de plantes, offre une large gamme de produits aromathérapie et de phytothérapie. Retrouvez toutes nos références  en cliquant ici.


ATTENTION !! Les conseils donnés par la naturopathe Carole Prost ne remplacent en aucun cas une consultation chez un médecin ou un professionnel de santé. Si vous prenez des médicaments, ne stoppez pas leur prise ou ne les remplacez pas sur la base des informations ou des recommandations contenues dans cette article, sans avoir au préalable consulté votre médecin traitant. ladrôme laboratoire et la naturopathe Carole Prost ne peuvent en aucun cas être tenus pour responsable en cas de conséquences négatives qui pourraient survenir suite à la prise en compte et à l’application de décisions basées sur la lecture des informations issues de cet article.


A lire sur le même thème : 

> Chronique « Raconte-moi une plante« , de la pharmacienne herboriste Laurence Lebrun, sur le marronnier d’Inde

> Herbier des plantes : le marronnier d’Inde