Bannière blog raconte moi une plante sapin baumier

Raconte-moi le sapin baumier !

Quelle est cette plante appelée sapin baumier ?

Cet arbre, de forme pyramidale, peut atteindre les vingt mètres de haut et vivre jusqu’à 150 ans. Partons à sa découverte !!

Que dit-on du sapin baumier ?

Un peu de botanique

Le sapin baumier appartient à la famille des Conifères ou Abiétacées. Il présente une écorce lisse et grise et porte des vésicules de gomme de sapin qui sont en fait des oléorésines.
Ses aiguilles sont persistantes et plates avec deux raies blanches en dessous, ses cônes sont de teinte violacées et mûrissent en automne.
Parmi les neuf espèces de sapin retrouvées en Amérique du Nord, le sapin baumier (Abies Balsamea) est la seule qui pousse au Québec et qui fournit une résine connue en Europe sous le nom de « baume du Canada ».

Un peu d’histoire !

Dans la tradition amérindienne, on fait des décoctions de branches et d’aiguilles. La gomme blanche qui se forme sur l’écorce est utilisée en pommade pour soigner les blessures mineures et les piqûres d’insectes. Elle sert également à traiter les troubles cardiaques, rénaux et pulmonaires, la gonorrhée, le cancer, les rhumatismes ainsi que les menstruations irrégulières.

de petites anecdotes !

  • C’est autour du sapin, toujours vert, que les familles québécoises se rassemblent pour célébrer l’amour, l’abondance et la chaleur au cœur de l’hiver.
  • En forêt il permet aussi de se faire un feu très facilement, même par temps de pluie, car la grande quantité d’huile essentielle contenue dans ses aiguilles le rend très inflammable.
  • Il sert aussi de diluant à peinture, de vernis pour les instruments de musique et même de matière première pour des outils de précision optique comme les lentilles !

En quoi le sapin baumier peut-il nous être utile ?!

En herboristerie traditionnelle

L’historien québécois Jacques Mathieu cite, dans son ouvrage «l’Annedda», le sapin baumier comme étant le véritable «Arbre de Vie» qui sauva l’explorateur Jacques Cartier et son équipage d’une épidémie de scorbut.

Utilisée pour ses propriétés laxative et analgésique, ce sont les Amérindiens qui ont enseigné aux colons les vertus du sapin baumier et, très vite, les Jésuites l’ont envoyé en Europe à la tonne comme remède contre la tuberculose. Depuis deux siècles déjà, on exporte la gomme du sapin dans le monde entier.

En aromathérapie

L’huile essentielle de sapin est très renommée pour sa qualité et ses spécificités. On vient même d’y découvrir une molécule particulière, l’alpha-humulène, qui aurait une action  sur les tumeurs cancéreuses (études in vitro en cours).

Comment utiliser le sapin baumier ?

Bannière astuce DIY Laurence

Synergies aromatiques

  • En diffusion pour une ambiance forêt : huile essentielle de sapin baumier+ huile essentielle d’épinette noire + huile essentielle de pin sylvestre à raison de 2 gouttes de chaque dans un diffuseur. Diffuser le mélange 15 minutes/ par heure.
  • Pour créer une ambiance de Noël, n’hésitez pas à utiliser le spray magie de Noël ladrôme laboratoire délicatement parfumé avec une huile essentielle de sapin baumier.

Bannière recette DIY Laurence

En cas de toux grasse

Appliquez 2 à 3 gouttes d’huile essentielle de sapin baumier diluées dans une cuillère à café d’huile végétale  3 ×/j en massage sur le thorax. Vous pouvez l’associer à 1 à 2 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus globuleux. Elle aura un effet anti-infectieux, fluidifiant et expectorant. *

Retrouvez d’autres conseils de Laurence directement sur son site www.conseilsphytoaroma.com 

*Extrait du livre «  L’Aromathérapie et ses alliés naturels «  Savoir les associer Claudie Bourry, Laurence Lebrun, Editions TERRAN  (à paraitre nov. 2020)

ladrôme laboratoire, spécialiste des produits naturels BIO pour le bien-être à base de plantes, offre une large gamme d’huiles végétales BIO. Retrouvez toutes nos références d’huiles essentielles  en cliquant ici.


Laurence Lebrun pastille 2

A propos de l’auteure : Docteur en Pharmacie, ethnobotaniste et herboriste depuis plus de 30 ans, Laurence Lebrun s’est toujours passionnée pour les plantes médicinales et a voyagé à travers les cinq continents pour s’intéresser tout particulièrement aux savoirs traditionnels des plantes médicinales et aromatiques. A son retour en France en 2011, Laurence s’est installée dans le Diois pour revenir à ses premières passions et découvertes : l’aromathérapie. 


A lire sur le même thème : 

> Chronique bien-être de la naturopathe de Carole Prost pour dire STOP au tabac !

> Herbier des plantes : sapin baumier

décembre 16, 2020

Ces produits pourraient vous intéresser
Facebook par Weblizar Powered By Weblizar