Bannière blog rhume des foins

Des huiles essentielles pour prévenir le rhume des foins !

le rhume des foins, ou rhinite allergique, est une allergie saisonnière liée à la production de pollen : de février à avril pour les pollens d’arbres, de mai à juillet pour ceux des graminées, et d’août à octobre pour les herbacées.

Interview réalisée auprès du Dr Geert Verhelst.


Dr. Geert Verhelst pastille

A propos de l’auteur : le Dr Geert Verhelst est spécialiste en santé naturelle et expert dans les domaines des compléments alimentaires, de l’aromathérapie, de la phytothérapie et des fleurs de Bach.


Comment les huiles essentielles permettent-elles de prévenir ou calmer les allergies liées au pollen?

Il faut savoir que les allergies de printemps sont causées par une réaction inutile et hyperactive de notre système immunitaire qui provoque l’inflammations des muqueuses. En adoptant de bonnes habitudes dans notre mode de vie quotidien, il est déjà possible de stimuler notre système immunitaire dans le bon sens : nourriture saine (moins de sucreries, moins de laitages et une consommation de légumes et fruits frais de saison), activité physique régulière et relaxation sont autant de bonnes pratiques qui favorisent le maintien d’un bon état de santé général. En ce qui concerne les huiles essentielles qui peuvent soulager le rhume des foins, elles agissent essentiellement sur la diminution de l’allergie à la base et luttent contre l’inflammation des muqueuses. Certaines huiles peuvent aussi diminuer la congestion et l’écoulement par un effet astringente et/ou de vasoconstriction.

Quelles sont vos 3 huiles essentielles « coup de cœur » pour lutter contre ces allergies ?

Pour moi, les trois huiles essentielles les plus importantes sont l’huile essentielle d’estragon, l’huile essentielle de pin sylvestre et l’huile essentielle de camomille romaine. La première est fortement anti-allergique, la seconde est un anti-inflammatoire général qui soutient la glande surrénale comme huile essentielle « cortison-like » et freine l’hypersécrétion des muqueuses. La troisième agit comme un anti-inflammatoire et calme les muqueuses. Bien sûr, d’autres huiles essentielle peuvent également être utiles comme, par exemple, les huiles essentielles de camomille matricaire, de menthe poivrée, de myrte ou encore de géranium.

Huile essentielle BIO d’estragon 5ml

Quelles sont les huiles essentielles adaptées à une utilisation familiale dans le cadre des allergies de printemps ?

Lorsqu’une personne sensible à ce type d’allergie souhaite prévenir le rhume des foins, une bonne stratégie consiste à prendre de l’huile essentielle d’estragon par voie orale, un mois avant l’allergie attendue, à raison de 2 à 3 fois par jour durant 3 semaines (1 goutte pour les enfants à partir de 10 ans et 2 gouttes pour les adultes) et, de préférence, dans une cuillère à café de miel venant d’un apiculteur de la région. En effet, un miel local contiendra des quantités infimes de pollen allergisant, ce qui, par le biais du mécanisme de désensibilisation orale, pourra aussi diminuer la congestion et l’écoulement des muqueuses du nez, de la gorge et des yeux. Si les symptômes de rhume de foins viennent tout de même à se produisent, ou si les mesures préventives n’ont pu être prises, il est alors possible de (re)prendre de l’huile essentielle d’estragon (dans les mêmes proportions et dans la limite de 4 fois par jour) et d’y ajouter, le matin et le soir, l’huile essentielle de pin sylvestre (1 goutte pour les enfants à partir de 10 ans et 2 gouttes pour les adultes) de préférence une demi-heure avant les repas et sur un comprimé neutre. Si l’on ne souhaite pas utiliser les huiles essentielles par voie orale, il est alors possible d’inhaler profondément l’huile essentielle d’estragon ou de camomille romaine aussi souvent que nécessaire (sans dépasser 6 fois par jour).

En action préventive, il est également possible d’appliquer sur le thorax, chaque jour pendant 3 semaines, 3 gouttes d’huile essentielle de pin sylvestre diluée dans une huile végétale (par exemple l’amande douce).  En cas de crise, appliquer sur la zone du cou une goutte d’huile essentielle de camomille romaine diluée dans une huile végétale.

En dehors des huiles essentielles, quels autres produits de la médecine complémentaire peuvent s’avérer utiles ?

Il est possible de se tourner vers la teinture hydro-alcoolique de propolis qui donne souvent satisfaction :  25 à 30 gouttes à diluer dans un peu d’eau, 3 fois par jour et à commencer un mois avant la saison des rhumes des foins. Du côté de la gemmothérapie, il existe les bourgeons de ribes nigrum ou cassis, que l’on prend 1 à 3 fois par jour à raison de 5 gouttes diluées dans un macérât glycériné hydro-alcoolique. Enfin, n’oublions pas qu’un bon taux de vitamine D dans le sang n’améliore pas seulement l’immunité contre les germes, mais diminue aussi les plaintes allergiques…


!! Les conseils donnés par le Dr Geert Verhelst ne remplacent en aucun cas une consultation chez un médecin ou un professionnel de santé. Si vous prenez des médicaments, ne stoppez pas leur prise ou ne les remplacez pas sur la base des informations ou des recommandations contenues dans cette article, sans avoir, au préalable, consulté votre médecin traitant. ladrôme laboratoire et le Dr Geert Verhelst ne peuvent en aucun cas être tenus pour responsable en cas de conséquences négatives qui pourraient survenir suite à la prise en compte et à l’application de décisions basées sur la lecture des informations issues de cette interview. !!


ladrôme laboratoire, spécialiste des produits naturels BIO pour le bien-être à base de plantes, offre une large gamme d’huiles essentielles BIO.
Retrouvez toutes nos références 
en cliquant ici.

juin 8, 2020

Ces produits pourraient vous intéresser
Facebook par Weblizar Powered By Weblizar