Bannière blog défenses immunitaires

Renforcez votre résistance avec les plantes !

Malgré l’énorme attention médiatique portée au coronavirus qui s’accompagne de multiples conseils, un aspect très important reste trop souvent mis de côté : le renforcement de notre système immunitaire. !

Interview réalisée auprès du Dr Geert Verhelst.


Dr. Geert Verhelst pastille

A propos de l’auteur : le Dr Geert Verhelst est spécialiste en santé naturelle et expert dans les domaines des compléments alimentaires, de l’aromathérapie, de la phytothérapie et des fleurs de Bach.


Pourquoi est-il nécessaire de renforcer son système immunitaire en période d’épidémie ?

Pasteur le savait déjà : « ce n’est pas le germe qui compte, mais le sol sur lequel il tombe ».

Quelles sont les plantes qui renforcent notre résistance ou exercent un effet antiviral direct ?

>Le sureau

À quelle plante penserait-on en premier en cas d’un syndrome grippal ? C’est le sureau (Sambucus nigra).  Ses substances inhibent la pénétration des virus dans les cellules hôtes et ses protéines freinent la reproduction des virus. Des études démontrent que les groupes traités au sureau montrent une amélioration significative dans les 2 à 3 jours, tandis que dans les groupes placebo, une amélioration significative n’est constatée qu’après 6 à 8 jours. Ce que je recommande, c’est un sirop de baies (et de fleurs) de sureau de qualité biologique et sans sucre raffiné, dont on prend 4 fois par jour 15 ml.

> Les huiles essentielles

Plusieurs huiles essentielles sont utiles pour prévenir ou lutter contre les infections virales. Pour la prévention, la plus efficace est certainement celle de ravintsara (Cinnamomum camphora CT cineol). Utilisez-la, matin et soir, en frictionnant 3 gouttes sur les avant-bras. On peut aussi la combiner avec l’huile essentielle immunostimulante de tea tree (Melaleuca alternifolia) : matin et soir, ajouter alors 2 gouttes pures sur les avant-bras et sous les clavicules pendant 5 jours. La diffusion des huiles essentielles peut venir en supplément des mesures précédentes pour désinfecter l’air et renforcer la résistance : utilisez un mélange à dominante d’huile essentielle de citron ou d’huile essentielle de pamplemousse et complétez avec une huile essentielle comme eucalyptus globulus, eucalyptus radié, pin sylvestre, Niaouli ou Saro. Si on souffre déjà d’une infection, la combinaison d’une prise orale d’huile d’origan (Origanum compactum) avec une application locale des huiles essentielle de ravintsara et d’eucalyptus radiata, peut donner de très bons résultats. Par exemple, après avis médical, prenez 2 à 3 fois par jour pendant 5 jours une goutte d’huile essentielle d’origan sur un comprimé neutre (ou dans une cuillère à café de miel) et diluez 3 gouttes d’huile essentielle de ravintsara et d’eucalyptus radié dans une base d’huile neutre (jojoba par exemple), puis massez la poitrine et le haut du dos avec ce mélange 4 à 6 fois par jour pendant 3 jours.

Visuel blog huile essentielle boost immunitaire

En dehors des plantes, pensez-vous à d’autres produits naturels qui soient efficaces pour renforcer notre organisme ?

> La propolis, bien sûr !

Il s’agit d’un produit résineux formé par les abeilles qui contient beaucoup de flavonoïdes immunostimulantes et antivirales. En prévention, je conseille d’en prendre pendant trois semaines, en teinture, à raison de 2 fois par jour 25 gouttes dans un verre d’eau. En cas de grippe ou d’une infection des voies respiratoires supérieures ou inférieures, je conseille 30 à 40 gouttes 3 fois par jour. Dans ces cas, la propolis réduit les symptômes et accélère la guérison.  La propolis se combine aussi bien avec des huiles essentielles comme l’eucalyptus globulus, le thym (Thymus vulgaris) et la menthe poivrée(Mentha × piperita) (en capsules).


Les conseils donnés par le Dr Geert Verhelst ne remplacent en aucun cas une consultation chez un médecin ou un professionnel de santé. Si vous prenez des médicaments, ne stoppez pas leur prise ou ne les remplacez pas sur la base des informations ou des recommandations contenues dans cette article, sans avoir au préalable consulté votre médecin traitant. ladrôme laboratoire et le Dr Geert Verhelst ne peuvent en aucun cas être tenus pour responsable en cas de conséquences négatives qui pourraient survenir suite à la prise en compte et à l’application de décisions basées sur la lecture des informations issues de cette interview.

mars 19, 2020

Ces produits pourraient vous intéresser