Genévrier
Genévrier

Genévrier


Nom latin : Juniperus communis

Fiche botanique du genévrier

Origine : Europe

Famille botanique : Cupressaceae

Parties utilisées : baies de genièvres, rameaux

C’est un arbuste commun en Europe atteignant 5 mètres de haut. Les rameaux portent des feuilles persistantes en forme d’aiguilles. Les fleurs mâles sont en petits chatons et les fleurs femelles en chatons globuleux, formés d’écailles. Les baies, vertes les deux premières années et bleu-noir la troisième, sont appelées baies de genièvre.

Les bienfaits du genévrier

Cette plante est traditionnellement utilisée par voie orale pour favoriser l’élimination rénale d’eau et dans les troubles urinaires bénins comme les cystites. Elle sert également à stimuler l’appétit et faciliter la prise de poids.

En aromathérapie, l’huile essentielle de genévrier est recommandée dans les affections pulmonaires : elle favorise le bon fonctionnement des voies aériennes supérieures encombrées et aide à désinfecter l’air ambiant. Désinfectante, cette huile essentielle favorise l’élimination de la rétention d’eau et des toxines en général (voies urinaires, changements de saison…). Elle favorise également la souplesse des articulations et des muscles et assainit les peaux grasses ou acnéiques.

Précaution d’emploi : le genévrier est contre-indiqué chez la femme enceinte et chez les patients atteints d’une inflammation des reins. Le genévrier peut modifier le taux de glucose chez les diabétiques.

Le saviez-vous ?

Ce sont les baies de genièvre que l’on retrouve comme épice pour agrémenter la choucroute ainsi que dans la fabrication de spiritueux comme le gin.