Bannière blog raconte moi une plante tea tree

Raconte-moi le tea tree !

 « Raconte-moi une plante » est une chronique mensuelle, rédigée par Laurence Lebrun, pour tous ceux qui souhaitent découvrir l’aromathérapie au fil des saisons.


Laurence Lebrun pastille 2

A propos de l’auteure : Docteur en Pharmacie, éthnobotaniste et herboriste depuis plus de 30 ans, Laurence Lebrun s’est toujours passionnée pour les plantes médicinales et a voyagé à travers les cinq continents pour s’intéresser tout particulièrement aux savoirs traditionnels des plantes médicinales et aromatiques. A son retour en France en 2011, Laurence s’est installée dans le Diois pour revenir à ses premières passions et découvertes aromatiques : l’aromathérapie. 


Quelle est cette plante appelée tea tree ?

Partons à la découverte du tea tree ou de l’arbre à thé.

Que dit-on du tea tree ?

Un peu de botanique

Le tea tree ou l’Arbre à thé (Melaleuca Alternifolia) appartient à la famille des Myrtaceae comme le Niaouli (Melaleuca quinquenervia) ou le Cajeput (Melaleuca leucadendron).

C’est un arbre de taille moyenne (4 à 6 mètres de hauteur), toujours vert, que l’on trouve principalement dans les zones marécageuses d’Australie.

Ses feuilles longues, étroites, coriaces sont persistantes et extrêmement odorantes lors du froissement : elles ressemblent à des aiguilles vertes et brillantes. Son écore est de couleur claire, parcheminée et se détache en lambeaux.

Un peu d’histoire

C’est le navigateur anglais James Cook qui, lors d’une escale en Australie à l’occasion d’un tour du monde, découvrit que les aborigènes faisaient infuser les feuilles de cet arbre et en buvaient la décoction pour se soigner. British jusqu’au bout des ongles, il assimila cette pratique à celle du thé et baptisa cet arbre tea tree ou « Arbre à thé »

James Bank, botaniste accompagnant, les répertorie comme Melaleuca (arbre à écorce noire, mela, et blanche, leuca).

Petites anecdotes !

Les soldats australiens, en 1945 pendant la guerre, possédaient dans leur paquetage un flacon d’huile essentielle de tea tree, prêts ainsi à affronter diverses pathologies.

En quoi le tea tree peut-il nous être utile ?!

En herboristerie traditionnelle

En Australie, les aborigènes ont toujours utilisé le tea tree pour ses propriétés médicinales. Ils écrasaient les feuilles fraîches pour préparer des cataplasmes et des infusions pour soigner la toux, les rhumes et les maladies cutanées.

En aromathérapie

L’huile essentielle

Elle est obtenue par distillation à la vapeur des feuilles. Il faut environs 100 kg de feuilles pour obtenir environ 1,5 litre d’huile essentielle.

On l’appelle aussi l’or vert du cinquième continent « l’Australie ».

Elle est un incontournable de la trousse d’aromathérapie familiale, grâce à ces propriétés antibactériennes et antivirales pour combattre bactéries, virus, champignons et autres parasites courants de la vie quotidienne.

L’huile essentielle de tea tree est efficace contre les infections bronchiques, les piqûres d’insectes et les petites blessures cutanées (acné, verrues, psoriasis, boutons…).

On la préconise aussi pour ses propriétés antifongiques à large spectre, dans le traitement des mycoses de la peau, vaginale, de l’intestin.

En bain de bouche ou gargarisme, elle renforce l’hygiène buccale, soigne les infections des gencives et calme les maux de gorge.

Sa composition chimique  est la suivante :

  • Alcools terpéniques (monoterpéniques et sesquiterpéniques) ± 40-50%, majoritairement du terpinène-4-ol
  • Terpènes (monoterpènes et sesquiterpènes) ± de 30%, notamment du γ-terpinène et de l’α-terpinène
  • Oxydes terpéniques ± 10-15%, essentiellement du 1,8 cinéole.

L’Hydrolat

Comme l’huile essentielle, il est obtenu par distillation à la vapeur des feuilles.  Il présente les mêmes propriétés, tout en étant beaucoup plus doux d’utilisation.

En effet l’hydrolat contient une faible concentration de composés volatils organiques semblables à ceux de l’huile essentielle, mais surtout il contient les composés hydrosolubles des feuilles.

Il est discrètement parfumé et respecte le pH de la peau, il conviendra aux peaux sensibles et à la peau des enfants.

Si vous l’utilisez en bain de bouche ou par voie orale assurez-vous qu’il soit de qualité alimentaire  sans conservateur cosmétique.

Comment utiliser le tea tree ?

Astuces DIY avec l’huile essentielle de romarin

Bannière astuce DIY Laurence

Synergies aromatiques avec l’huile essentielle de tea tree

> En diffusion pour assainir l’atmosphère en période de grippe ou rhume :

  • 2 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié + 2 gouttes d’huile essentielle de citron+ 2 gouttes d’huile essentielle de pin sylvestre + 2 gouttes d’huile essentielle de ravintsara + 2 gouttes d’huile essentielle de tea tree.

> En bain de bouche pour soigner des aphtes ou une gingivite :

  • Diluez dans un verre rempli d’eau 1 goutte d’huile essentielle de girofle (clou) + 1 goutte d’huile essentielle de laurier noble+ 1 goutte d’huile essentielle de tea tree , bien homogénéisez et gargarisez-vous 1 à 2 fois par jour jusqu’à amélioration des symptômes.

> Par voie cutanée

  • Pour les boutons d’acné : en complément du stick anti boutons et de la lotion purifiante Pur’ Tea tree, vous pouvez réaliser 1 fois par semaine un sauna facial avec dans un bol d’eau chaude : 1 goutte d’huile essentielle de géranium+ 2 gouttes d’huile essentielle de lavande fine + 2 gouttes d’huile essentielle de tea tree. Penchez la tête au-dessus du bol, fermez les yeux et couvrez-vous d’une serviette de toilette pendant 10 minutes environ.
  • Pour les mycoses des ongles et pied d’athlète : 1 goutte  d’huile essentielle de palmarosa + 1 goutte d’huile essentielle de tea tree + 4 gouttes d’huile végétale (macadamia ou amande douce). Appliquez localement ce mélange matin et soir jusqu’à amélioration.

> Par voie orale pour les maux de gorge :

  • 1 goutte d’huile essentielle de thym à thujanol + 1 goutte d’huile essentielle de tea tree sur un peu de miel ou un comprimé neutre, 1 à 2 fois par jour, jusqu’à amélioration des symptômes. La voie orale est déconseillez aux femmes enceintes et allaitantes  et aux enfants de moins de 8 ans.

En complément de ce traitement vous pouvez utiliser le spray buccal à la propolis, les pastilles ou bonbons à  la propolis.

Une astuce  pour se protéger de virus et autres bactéries en voyage.

Préparez-vous un petit vaporisateur d’huile essentielle de tea tree dilué avec un mélange d’alcool + hydrolat de tea tree .

  • Dans un flacon vaporisateur de 30 ml (3ml d’ huile essentielle + 17 ml d’alcool (idéalement à 70° sinon de type vodka à 40°) +  10 ml d’hydrolat).

Vous pourrez l’utiliser  pour nettoyer la tablette devant vous dans l’avion ou le train avant de poser quelque chose dessus, et pour vaporiser sur le dossier du siège devant vous.

Vous pouvez également désinfecter la cuvette des toilettes publiques et vos mains ensuite, s’il n’y a rien d’autre de propre à votre disposition.

Bannière recette DIY Laurence

J’ai choisi  de vous donner non pas une recette mais plusieurs idées de mélanges simples à réaliser avec de l’hydrolat de tea tree.

  1. Pour prévenir les caries, un rince bouche à base d’hydrolats : rincez-vous la bouche avec une cuillère à café d’hydrolat de tea tree et de menthe poivrée dans un verre d’eau, gardez en bouche quelques minutes et recracher.
  2. Pour nettoyer et accélérer la cicatrisation des petits « bobos » des enfants : vaporisez un mélange d’hydrolat de lavande vraie et tea tree à parts égales.
  3. Pour éviter les mycoses (pieds d’athlète) dans les piscines municipales ou vestiaire sportif : vaporiser vous les pieds avec un mélange à part égales d’hydrolat de lavande vraie de tea tree  et de géranium.

Retrouvez d’autres conseils de Laurence directement sur son site www.conseilsphytoaroma.com


ladrôme laboratoire, spécialiste des produits naturels BIO pour le bien-être à base de plantes, offre une large gamme d’huiles essentielles BIO.
Retrouvez toutes nos références 
en cliquant ici.


A lire sur le même thème : 

> Chronique bien-être de la naturopathe de Carole Prost sur les peaux à tendance acnéïque

> Herbier des plantes : le tea tree

mai 2, 2020

Ces produits pourraient vous intéresser
Facebook par Weblizar Powered By Weblizar